Babillard

Mise à jour le 2020-10-24 (version 2.1)


Sommaire
Introduction
Petites annonces des membres
AQRP, annonce de webinaires sur la préparation à « l’après »,  2020-05-30
AQRP, résumé des webinaires sur la préparation à l’après, 2020-07-16
AQRP, résumé de l’Assemblée générale, 2020-07-16
TCAÎM, compte-rendu d’un webinaire sur l’âgisme, 2020-07-16
Publications et réalisations des membres
Micheline Couture
Michel Tousignant
Michel Allard
Doria Ross
Mariette Julien


Introduction
Cette page contiendra de l’information peu permanente ou volatile comme les « Coups de cœur » (livres, pièces de théâtre suggérés par les membres), des demandes de service, de nouvelles des membres, etc. Une section plus permanente sera par contre réservée aux organismes de soutien.

Retour au sommaire

Petites annonces des membres
Vous avez des petites annonces à partager? Merci de les envoyer au modérateur, qui les affichera dans cette page!

Trois annonces d’aujourd’hui font référence à l’AQRP. Elles sont réservées à ses membres et demandent une inscription en ligne:

  • La première est une conférence qui promet d’être intéressante et de plus gratuite puisqu’elle est organisée en visioconférence. Elle est intitulée Vos papiers sont-ils en ordre? J’ai trouvé la dernière conférence de l’AQRP à laquelle j’ai assisté, sur les impôts, très pertinente et bien organisée
  • La deuxième sera simplement la suite, une fois que les papiers sont en règle, on peut prévoir le salon funéraire… Les deux ont lieu début juin, dépêchez-vous de vous inscrire!
  • La troisième annonce concerne également l’AQRP. Il s’agit ici de l’Assemblée générale annuelle, qui se fera également en visio-conférence. C’est une excellente occasion de se pratiquer puisque l’AG de l’APR-UQAM aura très probablement lieu également en visio-conférence!

Retour au sommaire

Ajout du 2020/07/16
  • L’AQRP n’est pas seulement l’organisme qui nous permet de bénéficier d’une assurance santé complémentaire à la RAMQ pas trop chère (accompagnée d’une assurance voyage, le saviez-vous?)  ou qui nous envoie régulièrement son Bulletin (Reflets), toujours plein d’articles pertinents. C’est aussi, d’abord et avant tout, un organisme de défense des droits des aîné-es (c’est nous, ça!) et c’est aussi un organisme qui participe à la diffusion d’informations. C’est ainsi que j’ai assisté aux deux webinaires annoncés ci-dessus.
  • Mais avant, je dois signaler qu’à titre de membre de la région de Montréal-Métropolitain, nous nous étions inscrits, mon épouse et moi, à deux activités prévues avant la pandémie et le confinement. La deuxième, la Cabane à sucre, a été malheureusement annulée (en fait, toutes les cabanes à sucre auxquelles nous devions participer ont été annulées…), mais la deuxième, Les aînés, les prestations et les crédits, animée par deux personnes de l’Agence du Revenu du Canada, a bien eu lieu le 3 mars (avec un coût d’inscription minime pour mon épouse et moi, de mémoire 15$ pour elle et $5 pour moi, goûters inclus). Comme nous remplissons nous-même nos déclarations de revenus depuis… toujours!, nous n’avons pas appris grand chose. Mais pour des personnes qui font faire leurs déclarations par un comptable ou autre, le séminaire était intéressant, simple et instructif. Lorsque j’ai reçu  l’annonce pour le webinaire Vos papiers sont-ils en ordre et sa suite, baptisée simplement Vos papiers sont-ils en ordre, La suite qui était prévue une ou deux semaines plus tard, cette fois par la Direction centrale de l’AQRP, je n’ai pas hésité à m’inscrire au premier.
  • Ce webinaire était gratuit, comme tous les webinaires de l’AQRP: il suffit d’être membre de l’organisme. Pour y assister, il faut s’inscrire avant et télécharger un logiciel (disponible sous Windows, Mac, tablettes et téléphones portables): Adobe Connect. Le plus simple est de suivre les instructions et surtout, ne pas télécharger la version gratuite avant, car Adobe vous demandera alors tout un tas de renseignements personnels… En suivant les instructions de téléchargement à partir du lien qui vous sera fourni par l’AQRP quelques jours avant le webinaire, tout devrait bien aller! Au pire, l’équipe de L’AQRP est joignable par téléphone et très ouverte, sympathique et efficace!
  • Ces deux webinaires portent bien entendu sur la préparation de l’après, dit d’une façon plus crue: Avez-vous mis vos affaires en ordre en cas de décès? Et comment le faire! Les membres de l’AQRP peuvent revoir ces deux webinaires, disponibles durant un certain temps sur le site de l’AQRP. Pour les visionner, vous devez d’abord vous identifier comme membre à l’adresse de l’espace membre, puis de là, cliquer sur le sixième onglet, entre le groupe et le microphone, intitulé Conférence Web. Les trois premières lignes indiquent où se trouve la procédure pour télécharger, installer et utiliser Adobe Connect. Suivez la procédure, et hop! vous êtes prêts à visualiser et entendre la conférence comme si vous y étiez en direct.
  • Vous pourrez constater que l’AQRP offre à ses membres plusieurs autres webinaires, classés du plus récent au plus ancien… encore disponible! En effet, les conférencières et conférenciers demandent à l’AQRP de ne pas laisser libre disposition à ces webinaires sur une base permanente, chacune et chacun déterminant sa propre limite de temps. En gros, n’espérez pas beaucoup voir le webinaire disponible plus d’un an! Vous avez le choix car ces webinaires sont bien diversifiés. Le seul reproche qu’on peut faire, de mon point de vue, à ces conférences est leur côté parfois un peu commercial: elles sont souvent assurées par des représentants de compagnies qui ont bien sûr un intérêt.
  • Pour la première partie de la conférence, les participants ont reçu le fichier Powerpoint utilisé par la conférencière durant sa présentation, que je mets à disposition ici. Pour la deuxième conférence, la conférencière nous a fait parvenir avant la conférence un fichier que vous pouvez télécharger ici. Ne vous laissez pas influencer par l’aspect commercial des pages initiales. Il s’agit en fait d’un guide de planification très utile et qui complète parfaitement la première conférence. Bien entendu, certains aspects pourront vous paraître parfois un peu superflu, et parfois, vous trouverez qu’il n’y a pas assez de place pour mettre vos réponses. Ce guide est à utiliser comme un… guide et non comme un questionnaire fermé! À remplir et à revisiter plusieurs fois…
  • En conclusion, les deux webinaires ont été très pertinents et très intéressants: lorsque l’AQRP vous informera de ses prochains, n’hésitez pas à vérifier les thèmes abordés et à vous y inscrire le cas échéant.

Retour au sommaire

Ajout du 2020/07/16
  • Toujours relié à l’AQRP, j’ai assisté à son Assemblée Générale Annuelle virtuelle (Covid-19 oblige…) le 17 juin dernier. Ici encore, les membres peuvent la visualier (et l’entendre) en se connectant comme membre (espace membre), puis en cliquant sur le septième onglet, en forme de microphone. Même pas besoin de télécharger et installer un logiciel! L’AQRP fonctionne dans ce cas avec le logiciel Fanslab. Plusieurs document peuvent être téléchargés à partir de la page d’accueil: Bilan des activités 2019-2020, États financiers consolidés, Prévisions budgétaires 2020-2021 et cible au recrutement 2020-2021. Les autres documents disponibles pour les membres qui assistaient à cette AGA sont disponibles ici: Ordre-du-jour, Proces-Verbal-AGA-2019-06-06, plus deux documents concernant les Règlements généraux: un avec les marques de correction et un pour la version définitive.
  • Cette AGA virtuelle était une première pour l’AQRP et pour moi! Évidemment, tous les intervenants étant à l’extérieur, un des problèmes était la synchronisation des interventions: problème résolu en prévoyant une pause entre les différents points! Tous s’est bien déroulé. Le seul commentaire un peu négatif que je ferais concerne le déficit démocratique. Malgré quelques questions auxquelles la présidente a répondu, aucune intervention de la salle n’a pu avoir lieu: les questions avaient été envoyées avant à la présidente! J’avoue qu’une des raisons pour laquelle j’ai assisté à cette AGA est la préparation de celle de l’APR-UQAM, qui aura lieu cet automne sous une forme virtuelle également. Je recommande d’ailleurs à tous les membres et observateurs du CA d’aller visualiser celle de l’AQRP!

Retour au sommaire

Ajout du 2020/07/16
Le 15 juin dernier, Monique Lemieux a assisté à un webinaire organisé par la TCAÎM sur l’âgisme. Son compte-rendu suit.

Compte rendu d’un atelier de la TCAÎM sur l’âgisme
(participante pour l’APR-UQAM : Monique Lemieux)

Le 15 juin 2020, la Table de Concertation des Aînés de l’Île de Montréal (TCAÎM) dont nous sommes membres organisait un atelier sur l’âgisme, en concertation avec l’Observatoire Vieillissement et Société (OVS), un organisme à but non lucratif affilié à l’Institut universitaire de gériatrie. La mission de cet organisme est : « de promouvoir la qualité de vie des aînés et de relever les défis qu’engendrent l’âgisme et ses conséquences au sein de la société ». (citation tirée du site web de l’OVS)

La présentation, faite sur la plateforme Zoom par madame Diane Ginette Brûlotte dans le cadre de la semaine de sensibilisation à la maltraitance des aînés, s’adressait aux groupes et organismes membres de la TCAÎM.

Quatre diapositives illustraient diverses situations de manifestation de l’âgisme et les participantes étaient invitées à les commenter (À noter il n’y avait qu’un seul participant, je m’autorise donc à utiliser le féminin!).

La première diapositive illustrait les propos paternalistes d’un médecin s’adressant à la fille d’une dame âgée lors d’une consultation plutôt qu’à la personne elle-même; la deuxième dénonçait le préjugé voulant que les aînés coûtent cher à la société : l’illustration dénonçait le peu de cas qui est fait des aînés par les politiciens, en-dehors des périodes électorales; la troisième soulignait le côté subtil de l’autoâgisme : la personne ne s’autorise plus à faire certaines activités parce que, dans sa tête, elle se sent vieille et se replie sur elle-même; la quatrième mettait l’accent sur les conséquences de l’âgisme sur la santé physique.

Le discours sur l’âge du confinement pendant la pandémie, 70 ans et plus, a été le plus critiqué. La majorité des personnes présentes, des retraitées actives dans leur organisme, s’inscrivaient en faux contre ce discours réducteur.

Chaque sous thème appelait les participantes à intervenir et toutes ont corroboré la présence de ces diverses manifestations de l’âgisme dans notre société; un consensus s’est rapidement dégagé sur l’importance de dénoncer leurs effets pervers sur la qualité de vie des personnes visées. Travail de dénonciation, mais aussi de conscientisation des intervenants et intervenantes en santé, des médias, du monde politique.

Retour au sommaire

Publications et réalisations des membres

Ajout du 2020/05/10
La première publication nous vient de Micheline Couture (Arts plastiques) , qui nous propose d’aller voir son site Web, sur lequel elle explicite sa démarche artistique et expose certaines de ses œuvres. Merci Micheline, toujours active!

J’ai décidé de mettre ici un deuxième élément soit l’article de Michel Tousignant Rapport sur le sondage sur le thème de la solitude chez les membres de l’APR-UQAM, qui apparaît également sous l’onglet du comité Solidarité.

Michel Allard nous a également fait parvenir un texte qu’il me fait plaisir de reproduire ci-dessous.

Publié dans le Devoir du 7 Mai

Sainte-Agathe-des-Monts
Le 5 mai 2020

Une histoire de pandémie
En cette période de pandémie, me vient à la mémoire de vous raconter une histoire de pandémie du temps jadis
Dans les années 1960-1965, j’étais étudiant en histoire à l’université de Montréal.
Au cours de l’année académique , je demeurais, chez Pépère ( le Dr Séraphin Venne père de ma mère).

Chaque soir, après le souper, nous nous installions au salon. Au gré de nos conversations, il me donnait un véritable cours d’histoire. C’était un érudit.
Un soir, je me rappelle que nous avons abordé le sujet de la grippe espagnole qui, au lendemain de la première guerre mondiale, a ravagé le monde en général et le Québec en particulier .
À cette époque, racontait-il : « Je ne suis pas entré dans ma résidence durant près de 3 mois. Ta grand-mère lavait mon linge que je déposais sur le seuil de la porte. Elle me préparait les repas que je dégustais sur le perron. Je vivais et dormais dans mon auto. Pour me prévenir de la maladie, je me versais une rasade de Gros Gin à chaque fois avant de rentrer dans un immeuble où je devais soigner une ou deux douzaines de malades. »
Je luis avais alors demandé ; « Est-ce que chacun te payait? »
« Non, avait-il répondu. Sauf, quelques-uns » (à l’époque l’assurance -maladie n’existait pas).
« Mais pourquoi, allais-tu leur rendre visite au risque de ta propre santé? ».
Il m’avait alors regardé dans les yeux en disant : « Une vie n’a pas de prix. Un médecin ne laisse pas les gens mourir ».

Michel Allard historien, professeur 1969=2001

Signalons également des éléments datant de plusieurs années avant la mise sur pied du projet Solidarité. On peut les trouver dans la catégorie Publications des membres. Savez-vous qu’on peut y accéder directement? Lorsqu’on arrive sur le site apr.uqam.ca, on peut voir les « actualités », mais aussi sur la droite, un menu avec les entrées « Étiquettes », « Commentaires récents », « Catégories » et finalement « Archives ». Regardez bien sous Catégories: l’avant-dernière est justement la catégorie « Publications des membres« ! Lors d’une prochaine réunion, le CA devrait se pencher sur un projet de Politique concernant la publication dans cette catégorie: devrait-on accepter toute proposition? Donnez-nous votre avis, ça nous intéresse! Après tout, ce site est fait pour vous, les membres de l’APR-UQAM!

Retour au sommaire

Ajout du 2020/10/24 (a)
Un collègue a fait parvenir il y a quelque temps au Conseil d’administration ce message:

Chers Collègues retraités,
Voici ce qu’un retraité désespéré a produit, un soir de pleine lune, pour traiter sa solitude. Vous en faites ce que vous voulez.
Doria Ross 

Son texte est reproduit ci-dessous:

Ô pandémie quand tu m’exaspères

Un virus venu du ciel
Nous est tombé sur la tête.
Ce fut vraiment démentiel,
On mourait comme des guêpes.

Il s’appelait Corona,
Il attaquait tout le monde,
Tant les filles que les gars
Jusqu’à deux mètres à la ronde.

C’est bien Dieu, le Tout-puissant,
Qui créa l’abominable.
Même s’il n’est pas méchant,
Est-ce pourtant raisonnable?

Lui qu’on dit l’Infiniment
S’est payé toute une fête
En voyant tous ses enfants
En train de perdre la tête.

Quelle mouche l’a piqué
Pour propager sans reproche
Un virus qu’il a créé
Qui nous guette de si proche.

Et nous les pauvres humains
Nous implorons sa clémence
En le suppliant en vain
De stopper cette démence.

Se pourrait-il qu’il en rit
Pour punir les pédophiles
En mêlant grands et petits
D’un geste très malhabile.

Pour séparer les pédés
D’avec les pieux fidèles,
Puisque c’est compliqué,
Et bien, voilà! Il les mêle.

De braves gens sont punis
Tout en étant exemplaires
Et c’est par manque de tri
Qu’ils sont dans cette galère.

C’est après avoir cherché
Qu’enfin les humains découvrent
Tous les secrets bien cachés
Du méchant virus qui couve.

Et vlan! Ça y est. Tiens-toi!
Prends ça sur ta sale gueule.
L’homme imposera sa loi
En t’écrasant sous sa meule.

Quand le mal aura perdu,
Dieu va cesser de sourire.
Le virus sera vaincu
Et chaque humain en délire.

Père qui êtes aux cieux,
Ces petits qui te regardent
Tous ils te supplient pour eux
De les sortir de la marde.

Retour au sommaire

Ajout du 2020/10/24 (b)
Mariette Julien, une autre retraitée membre de l’APR-UQAM, a réalisé un vieux rêve en écrivant les paroles d’une chanson. Elle nous livre ici sa chanson Aimer, en s’accompagnant elle-même au clavier. Cliquez sur le lien ci-dessus, puis sur la flèche  apparaissant à côté du titre Aimer, entre le titre et la photo de Mariette. N’oubliez pas de monter le son de votre appareil pour bénéficier pleinement de l’œuvre. Cinq minutes pour oublier ses soucis. Si vous aimez la chanson, vous pouvez acheter la bande sonore pour 1.50$ en cliquant ici.

Retour au sommaire

1 réflexion sur « Babillard »

  1. Publié dans le Devoir du 7 Mai

    Sainte-Agathe-des-Monts
    Le 5 mai 2020

    Une histoire de pandémie
    En cette période de pandémie, me vient à la mémoire de vous raconter une histoire de pandémie du temps jadis
    Dans les années 1960-1965, j’étais étudiant en histoire à l’université de Montréal.
    Au cours de l’année académique , je demeurais, chez Pépère ( le Dr Séraphin Venne père de ma mère).
    Chaque soir, après le souper, nous nous installions au salon. Au gré de nos conversations, il me donnait un véritable cours d’histoire. C’était un érudit.
    Un soir, je me rappelle que nous avons abordé le sujet de la grippe espagnole qui, au lendemain de la première guerre mondiale, a ravagé le monde en général et le Québec en particulier .
    À cette époque, racontait-il : « Je ne suis pas entré dans ma résidence durant près de 3 mois. Ta grand-mère lavait mon linge que je déposais sur le seuil de la porte. Elle me préparait les repas que je dégustais sur le perron. Je vivais et dormais dans mon auto. Pour me prévenir de la maladie, je me versais une rasade de Gros Gin à chaque fois avant de rentrer dans un immeuble où je devais soigner une ou deux douzaines de malades. »
    Je luis avais alors demandé ; « Est-ce que chacun te payait? »
    « Non, avait-il répondu. Sauf, quelques-uns » (à l’époque l’assurance -maladie n’existait pas).
    « Mais pourquoi, allais-tu leur rendre visite au risque de ta propre santé? ».
    Il m’avait alors regardé dans les yeux en disant : « Une vie n’a pas de prix. Un médecin ne laisse pas les gens mourir ».
    Michel Allard historien, professeur 1969=2001

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *